Une page par jour…ou presque / 82

L’instant indien

Les deux jeunes filles respirent dans le pas du temps
Balançant des corps graciles rythmés par les lentes joies d’antan
Leurs bicyclettes glissent avec légèreté
Dans une exquise finesse indifférente au bourdonnement de la ville qui grandit
Des rires d’une blancheur de feu éclatent dans le pourtour
De sages formes unies d’écolières aux nattes fleuries.

Mélancolie saisie d’un instant indien

Sur la chaude route bordée de palmiers
Le monde d’hier se dresse entre nous
Et seul un regard furtif trahit un moment de doute
Car l’enfant est là, éternelle source de vie

Soudain les yeux de charbon se figent, fermes remparts d’une élégance millénaire
Filles de Shiva, vous demeurez encore les siennes
Et vos traits de déesses inscrits dans la pierre du temple
Comment échapperez-vous au torrent de pleurs d’une sanglante destinée
Pour encore chanter la vie de vos mères ?

Pulldagadi, Kerala, 3 mars 2013

Pas de commentaires

Laisser un commentaire